Sélectionner une page
Carrelage piscine : les techniques de pose à privilégier

Carrelage piscine : les techniques de pose à privilégier

Avoir un carrelage durable dans une piscine demande un savoir-faire non négligeable. Aussi, il faut préparer tous les matériaux indispensables ainsi que les outillages appropriés. Pour avoir un aperçu de la pose de carrelage de piscine, n’hésitez pas à découvrir les techniques ci-dessous. Vous comprendrez à travers les étapes comment bien fixer les carreaux.

Établir le projet avec un professionnel

Avant de vous lancer dans la pose de carrelage de piscine, n’oubliez pas d’établir votre projet de finition. Ce stade vous permet d’évaluer le nombre de carreaux dont vous avez besoin pour votre piscine. Il en est de même pour les matériaux de collage. Pour assurer un suivi détaillé, vous pouvez demander l’aide d’une entreprise spécialisée dans le domaine de la pose de carrelage. https://www.carreleur-hainaut.be/en fait partie. Son équipe de carreleurs professionnels est à même de réaliser tous les travaux de pose, de collage et de jointement de carreaux. Les prestations de l’équipe sont toutes de haute qualité. Demandez ainsi un devis gratuit auprès de ce site et bénéficiez d’une prestation à la hauteur de vos exigences.

Bien choisir le carrelage pour piscine

Il existe de nombreuses couleurs et formats concernant le carrelage de piscine. Vous avez sûrement un goût défini sur la texture et la forme de ce dernier. Pour vous aider à sélectionner les carreaux de votre piscine, optez pour l’un des deux catégories suivantes : le carrelage en céramique et le carrelage en émaux de verre.

Réunir les matériaux complémentaires aux carreaux

Dans la mesure où vous avez opté pour le carrelage en céramique, vous avez besoin de collectionner les matériaux suivants : un mortier colle et un mortier de jointement fin. Concernant les matériaux dédiés au carrelage en émaux de verre, vous avez besoin d’une colle et d’un jointement simultanés de pâte de verre. Des magasins spécialisés en proposent sous différentes marques. À vous de faire le choix sur les matériaux les plus tenaces aux produits chimiques.

Suivre l’étape de la pose et du jointement du carrelage piscine

À l’aide de la colle, vous allez fixer un par un les carreaux en céramique. Si vous optez pour des carreaux de plus de 100 cm², il faut procéder à un double collage. Ôtez par la suite la colle qui dépasse dans les joints. Laissez sécher pendant 24 heures. Avec une taloche en caoutchouc, remplissez les joints de carrelage.

Pour le cas des carreaux en émaux de verre, voici le processus à réaliser :

Le collage et le jointement se fait simultanément avec ce type de carrelage. Tout d’abord, vous appliquez à l’aide d’une taloche crantée à dent carrée le mortier colle. Ensuite, posez les plaques de verre sur les sillons. Prenez une batte de carreleur pour presser le carreau et ôter l’air en dessous. Enfin, enlevez l’excédent de mortier avec la raclette caoutchouc.

Bref, si vous n’avez pas les mains d’un carreleur, l’idéal est de se fier à un professionnel. Votre piscine doit durer sur du long terme, une mauvaise pose de carrelage entraînera une durée de vie plus réduite.

5 idées astucieuses pour avoir une maison plus saine

5 idées astucieuses pour avoir une maison plus saine

Malgré le nettoyage quotidien de notre intérieur, ce n’est pas toujours facile de garder une maison impeccable et saine. En effet, des études ont conclu que l’air ambiant de la maison est souvent 5 à 10 fois plus pollué que l’air à l’extérieur. Alors, pour vous aider, on vous propose dans cet article quelques bonnes idées pour faire de votre maison un environnement sain et en respect de votre bien-être.

Aérer efficacement votre intérieur

Pour garder votre maison saine et impeccable, il est important d’aérer son intérieur quotidiennement durant 10 minutes au moins. Ainsi, pensez à ouvrir vos portes et fenêtres une fois par jour pour laisser ventiler votre intérieur efficacement. En été et en printemps, on arrive à aérer quotidiennement, mais ce n’est pas toujours évident lorsqu’il fait froid dehors. Si votre aspirateur est peu efficace et n’est plus très performant, il est peut-être temps de chercher une machine de nettoyage à vapeur.

Combattre efficacement la poussière

Sur le lit, sur vos meubles ou encore sur le plan de travail, vous pouvez souvent trouver un amas de poussière qui se dépose partout. En effet, même si vous passez l’aspirateur régulièrement, la poussière réussit toujours à réapparaitre dans la maison et faire resurgir les réactions allergiques et les crises d’asthme. Ainsi, pour faire la chasse aux poussières, n’hésitez pas à vous munir d’un chiffon ou de lingettes attrape-poussière. Que ce soit sur le sol, les étagères ou encore le reste du mobilier, ce peut être très efficace pour combattre quotidiennement la poussière.

Purifier l’air de la maison

Pour purifier l’air de votre intérieur, vous pouvez opter pour les huiles essentielles. Celles-ci vous permettent de combattre les bactéries, les champignons et autres acariens. Il y a également le pschitt composé d’arbres à thé, de lavande et un peu de thym qui est très efficace. Aussi, vous pouvez utiliser un purificateur d’air. Cet appareil permet de purifier efficacement l’air d’une pièce. Cependant, il faut vérifier qu’il n’émet pas d’ozone, qu’il est équipé d’un préfiltre à l’entrée et aussi qu’il est adapté à la taille de la pièce.

Changer régulièrement votre literie

Il est conseillé de changer au moins une fois par semaine vos draps, vos oreillers et vos rideaux. Aussi, pour éliminer parfaitement les bactéries et les acariens, il faut laver vos draps à 60 °C. N’oubliez pas de laver vos coussins, vos housses de sofa et autres textiles. Entre autres, pour vous débarrasser totalement des bactéries et les acariens qui se sont infiltrés, n’hésitez pas à aspirer le matelas du lit, le tapis et aussi le canapé.

Entretenir vos plantes d’intérieur

Avoir des plantes vertes chez soi est non seulement idéale pour garder la forme, mais aussi pour avoir un intérieur sain. En effet, les plantes absorbent le dioxyde de carbone de l’air et renouvèlent ainsi l’oxygène dans la maison. Entre autres, si vous souhaitez assainir votre intérieur, il est important de bien entretenir votre coin de verdure. En effet, les pots sont de véritable source d’humidité. Ainsi, pensez à enlever les moisissures dès leur apparition.

3 conseils pour une salle d’eau à la mode

3 conseils pour une salle d’eau à la mode

Le carrelage standard n’est plus à la mode pour la douche, une pièce qui est visitée une bonne dizaine de fois par jour. Il est désormais envisageable d’apporter plus de design et d’esthétique à sa salle de bain en le décorant de toutes les couleurs et les motifs intéressants. Focus sur les possibilités et les carrelages tendance pour une douche à jour !

Quels sont les motifs des carreaux tendance pour la salle de bain ?

Les carreaux tendance pour la salle de bain sont vastes. Il est envisageable de choisir entre le grès cérame ou la faïence pour apporter une touche personnelle. Tout est possible pour décorer avec efficacité sa douche, quelles que soient la taille et la forme de carrelage recherchée. Voici les tendances pour cette année !

Le grès alliant résistance et facilité d’entretien

Les carreaux tendance pour la salle de bain sont ceux qui ont une caractéristique particulière (imperméabilité, sécurité, facile à entretenir, tec.) et c’est d’ailleurs le cas du cérame. Ce dernier est le matériau le plus répandu pour un revêtement de sol dans la douche.

Le spécialiste en aménagement de salle de bain à Enghien-les-Bains 13 réalise les travaux nécessaires pour que le propriétaire puisse profiter pleinement de tous les avantages de cette pièce. Le site https://conceptrenov-95.fr est en mesure de proposer la pose au sol et au mur grâce aux formats et motifs diversifiés de ce type de carrelage. Il peut imiter tous les matériaux existant sur le marché. L’intervention du poseur permet de bénéficier d’un travail qui respecte parfaitement les règles de l’art en assurant une pose uniforme pour éviter l’encrassement des joints. Il est vivement conseillé de faire appel à cette entreprise pour une réalisation sur mesure et qui répond contre toute attente.

La mosaïque, de l’esthétique dans la diversité

Le carrelage en mosaïque est la meilleure solution pour apporter de teintes diversifiées dans sa douche puisqu’il faut savoir que la couleur joue un rôle primordial pour la mise en valeur d’une pièce. De plus, c’est une solution qui consiste à constituer un revêtement varié.

La mosaïque permet d’obtenir un nombre infini de coloris, d’effets et surtout de styles. La seule limite est l’imagination du propriétaire, mais il peut tirer profit d’une vaste réalisation avec l’accompagnement d’un poseur professionnel.

L’expert peut mettre à la disposition du propriétaire la technique adaptée pour le revêtement de la douche, et cela, quelle que soit la forme des murs.

Les pierres naturelles, une touche d’originalité et d’authenticité

Le choix est vaste pour le revêtement du sol de la salle de bain si le thème est de rester le plus naturel possible. En effet, il est tout à fait envisageable le travertin, le granit ou encore le marbre pour habiller naturellement la douche.

C’est l’une des solutions les plus prisées grâce à leurs solidités et aspects esthétiques sans faille. Le rendu permet d’apporter une touche personnelle alliant l’authenticité et l’originalité à cette pièce qui est la plus utilisée de la maison.

Même si les pierres naturelles créent une ambiance chaleureuse, leur pose demande cependant l’aide des professionnels. Plusieurs paramètres font l’objet d’une étude et d’analyse pour que le résultat obtenu réponde à la demande.

Comment déplacer un aquarium en 8 étapes

Comment déplacer un aquarium en 8 étapes

Déplacer un aquarium peut être délicat. Vous ne pouvez pas tout débrancher et le déplacer d’un seul coup. Avec un peu de planification, vous pouvez vous faciliter la tâche et vous assurer que votre poisson reste heureux pendant le déménagement.

Comment déplacer un vivier en toute sécurité

Avec tant d’étapes dans le processus, cela peut sembler un peu écrasant. Il est souvent utile de les décomposer en 3 étapes : avant, pendant et après le déménagement.

Préparation avant le déménagement

Étape 1 : Rassembler les fournitures essentielles

Avant de commencer, assurez-vous d’avoir toutes les fournitures dont vous aurez besoin. Si vous prenez le temps de les organiser dès le début, vous n’aurez pas à vous soucier de trouver des choses lorsque vous êtes en plein déménagement. Voilà ce qu’il vous faut :

  • Un filet de pêche
  • Grands seaux (5 gallons) (assurez-vous qu’ils sont neufs ou très bien nettoyés)
  • Tuyau de siphon
  • Sacs en plastique
  • Ruban adhésif en gaine
  • Emballage à bulles
  • Feuilles de mousse isolante
  • Papier d’emballage
  • Carton de déménagement

Étape 2 : Préparez votre poisson à bouger

C’est une bonne idée d’arrêter de nourrir vos poissons 24-48 heures avant le jour du déménagement pour être sûr que tous leurs déchets sont passés avant de les déplacer. (Ne vous inquiétez pas, le poisson peut survivre jusqu’à une semaine sans nourriture, donc il s’en remettra !)

Si vous avez de plus petits poissons et que votre déménagement est à moins d’une heure, vous pouvez les mettre dans des sacs en plastique avec l’eau du réservoir. Gardez-les en sécurité pour le voyage en les plaçant dans un étui solide ou dans une glacière.

Pour des déplacements plus longs ou des poissons plus gros, transportez-les dans de grands seaux. Assurez-vous que les seaux sont propres et n’ont pas été utilisés pour entreposer des produits chimiques agressifs. Remplissez les seaux avec de l’eau du réservoir et ajoutez-y votre poisson, avec 3-4 poissons par seau. Fermez la liste avec du ruban adhésif pour éviter tout déversement pendant le déménagement.

Etape 3 : Nettoyer le réservoir

Pour préparer le réservoir, débranchez tout, puis retirez soigneusement toutes les plantes et accessoires. Emballez les plantes dans un seau avec l’eau du réservoir. Pour le décor et les accessoires, nettoyez-les et séchez-les, puis emballez-les soigneusement avec du papier bulle et du papier. Retirez et emballez soigneusement tout l’équipement, y compris la lampe, la pompe et le chauffe-eau. Idéalement, le filtre devrait être maintenu humide et emballé dans un contenant scellé.

Étape 4 : Vidanger l’eau

Pour cette étape, il est plus facile d’utiliser un tuyau de siphon, surtout si vous avez un réservoir plus grand. Il est préférable d’essayer d’économiser le plus d’eau possible pour remplir le réservoir une fois que vous serez à votre nouvel endroit. C’est beaucoup plus facile pour les poissons et minimise les risques pour la santé. Transportez l’eau dans de grands seaux de 5 gallons et scellez le couvercle avec du ruban adhésif avant de les déplacer.

Etape 5 : Emballer l’aquarium

Retirez le couvercle et emballez-le séparément, enveloppé dans du papier bulle. Il est préférable d’emballer votre réservoir dans une boîte, si vous pouvez en trouver une assez grande. Placez le réservoir dans la boîte, utilisez de la mousse isolante pour remplir tous les espaces autour du réservoir pour l’empêcher de se déplacer. Remplissez le réservoir de papier ou de mousse pour vous assurer qu’il ne sera pas égratigné.

Pendant le déménagement

Étape 6 : Déplacement du réservoir

Il est toujours préférable que vous puissiez transporter le réservoir et le poisson dans votre propre véhicule, juste pour les garder en sécurité. Si vous ne pouvez pas mettre le réservoir dans votre voiture, assurez-vous que vos déménageurs savent que votre réservoir est très fragile et qu’ils doivent faire très attention lorsqu’ils le chargent.

Après le déménagement

Etape 7 : Mise en place du réservoir

Une fois que vous serez dans votre nouvelle maison, commencez à l’installer immédiatement. S’il s’agissait d’un court déplacement, vous pouvez utiliser l’eau traitée que vous avez transportée avec vous pour remplir le réservoir et le faire repasser par le système de filtration. Vous voudrez vous assurer que la température, l’équilibre du pH, le niveau de chlore et le niveau d’ammoniac sont revenus à la normale avant de remettre vos poissons à l’eau. Cela ne devrait pas prendre beaucoup de temps pour les mouvements courts, mais pour les mouvements plus longs, vous devrez configurer votre réservoir à partir de zéro et cela pourrait prendre un certain temps pour que tout soit réglé.

Étape 8 : Ajoutez de nouveau votre poisson à l’intérieur

Une fois que les conditions de l’eau sont revenues à la normale, vous pouvez ajouter à nouveau vos poissons. Sortez-les soigneusement du seau avec le filet et placez-les dans l’eau. Si vous avez utilisé des sacs pour déplacer votre poisson, vous devriez d’abord placer les sacs dans l’eau pendant un certain temps pour que le poisson s’habitue à la température, puis les relâcher dans le réservoir.

Relooker son canapé grâce à des coussins

Relooker son canapé grâce à des coussins

Si vous songez à rénover votre canapé et lui donner une seconde jeunesse, voici quelques astuces à connaitre absolument. Nul besoin de le changer car vous pouvez le customiser très facilement sans vous ruiner. Comme c’est la pièce phare du salon, il est important qu’il soit confortable, stylé et élégant. La meilleure option pour le relooker intelligemment réside dans le choix des coussins que vous y disposerez pour l’embellir. 

Comment bien choisir le coussin ?

Accessoiriser son canapé de coussin est l’une des astuces les plus simples et à moindre coût. C’est une idée ingénieuse pour relooker votre canapé à condition de bien le choisir pour qu’il soit dans l’air du temps. 
La première chose à prendre en compte c’est du côté des formes et des tailles. Il existe des grands, petits, ronds, carrés, triangles… Tendance ou classique, simple ou sophistiqué, de couleur unie ou à motif, l’essentiel est qu’il soit en parfaite harmonie avec votre canapé. 

A priori, les grands coussins peuvent apporter de la lourdeur tandis que les trop petits n’apportent pas le confort idéal. Par conséquent, la disposition des coussins doit impérativement être coordonnée de manière efficace. Il est préférable d’évaluer la taille qui s’adapte le plus à votre canapé. Les coussins carrés sont les plus répandues pour le style classique, mais pour plus d’originalité optez pour des coussins design. Évitez toutefois de trop surcharger votre canapé pour garder le coté cosy et élégant.

Quel tissu utiliser ?

En matière de tissu, vous pouvez trouver ce qui vous convient parmi les cotons, les velours, le satin, le lin, etc. Entre autre, privilégiez les tissus qui donnent du tenu à votre coussin. Vous pouvez les varier selon votre préférence que ce soit uni ou à motifs. Les tissus de canapés ne sont pas obligés d’être les mêmes. Vous pouvez dépareiller les coussins afin de donner à votre canapé un look unique et personnalisé. 

En outre, ils doivent être agréable au toucher et laisser apparaître le style et la beauté de la pièce pour le plaisir des yeux. En général, les tissus en laine et le velours sont les plus utilisés. Les coussins ne sont pas seulement des objets de décorations mais c’est également un élément de confort. Il est donc préférable d’apporter quelques critères pour bien faire le choix du textile.

Quelle couleur pour le canapé ?

La couleur dispose d’un pouvoir capital pour créer une impression de modernité au canapé. Ainsi, il faut établir une combinaison parfaite entre les couleurs du canapé et des coussins. Pour un sofa chic et tendance, il est primordial d’effectuer une combinaison ton sur ton. Pour égayez le rendu, c’est la technique la plus simple à appliquer dans l’assemblage de la composition canapé et coussin. Vous avez aussi la possibilité de marier d’autre couleur ensemble. Pour donner de l’élégance au canapé, les motifs imprimés, graphique ou fleuri sont les meilleurs alliés. 

Les conseils pour bien choisir ses rideaux

Les conseils pour bien choisir ses rideaux

Les rideaux font partie des éléments essentiels contribuant à la réussite d’une décoration d’intérieur. Ils assurent plusieurs fonctions : occulter la lumière, préserver l’intimité, aider à jouer sur la luminosité… En outre, ils apportent une touche de charme dans l’aspect esthétique de la maison.

Toutefois, pour réussir à créer un style particulier correspondant à vos goûts, il faut savoir choisir ses rideaux.

Connaître ses besoins, une première étape

Il existe des rideaux pour tous les goûts et pour toutes les pièces de la maison. De ce fait, avant de visiter des boutiques pour trouver un modèle, vous devez déjà avoir fixé vos objectifs. Déterminer la pièce de destination et la fonction du rideau s’avère alors utile.

Les rideaux pour le salon sont en général prévus pour protéger l’intérieur contre les regards indiscrets. Ils aident aussi à optimiser la luminosité naturelle qui entre dans la pièce. On utilise souvent des modèles en tissu léger, mais pouvant générer une ambiance intimiste. Les rideaux en lin, coton ou polyester sont parfaits pour répondre à de telles attentes.

Au vu des spécificités de la cuisine, les stores vénitiens sont plus adaptés. En effet, ils sont durables, faciles à entretenir et supportent l’humidité. Un voilage pouvant être nettoyé via la machine à laver peut aussi convenir. Retirer des tâches de graisse à la main sera compliqué.

Si vous désirez installer un rideau dans votre chambre, il est conseillé de choisir un modèle épais. Vous pouvez opter pour un rideau occultant permettant de plonger totalement la pièce dans le noir pendant la nuit. Un accessoire de ce type favorise une ambiance tamisée durant la journée. Les modèles dotés d’une doublure thermique protègent l’intérieur des nuisances sonores et des déperditions thermiques.

Les critères esthétiques

Après la définition des objectifs, la prise de mesures est une étape par laquelle il faut passer avant l’achat d’un rideau. Mesurez les dimensions de l’ouverture à habiller. La largeur du rideau devra être supérieure à celle de la fenêtre ou de la porte concernée. De chaque côté, prévoyez un débordement d’au moins 10 cm. Ce chiffre dépend du type d’ondulation prévu. Quant à la hauteur, elle dépend des préférences de chacun. Vous avez le choix entre les rideaux coupés court et les modèles tombant jusqu’à 2 cm du sol.

Pour que vos rideaux puissent offrir un plus haut niveau d’esthétisme, vous devez utiliser des tringles de qualité. Ces dernières peuvent être en bois, en PVC ou en fer forgé. Le choix du diamètre des tringles dépend du poids des rideaux. Une tringle de faible diamètre convient aux rideaux légers. Par contre, pour supporter les rideaux lourds, il faut des tringles de gros diamètre.

Le type de tissu, les coloris et les finitions sont des critères de sélection incontournables si vous voulez vous assurer de l’achat de beaux rideaux adaptés à vos besoins. Selon le style de décoration à créer, vous pouvez choisir un voilage en coton, en lin, en soie, en velours, en taffetas, en polyester, etc. Les couleurs de vos rideaux doivent s’harmoniser avec celles des murs, des meubles et celui du plafond.